UA-64808714-1 UA-64808714-1 (UA-64808714-1)
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/04/2018

Mélancolie

                                                            Je  pense à  toi,  mon époux...car

                                                            Tu  n' as  pas  pu  être heureux!

                                                            En toi, brûlait  comme un  feu...

                                                            Moi,  j' y ai  cru, je l' avoue...

 

                                                            J' ai espéré, attendu  très  longtemps

                                                             Je n' ai  pas  voulu  renoncer !

                                                              Nous nous étions assemblés

                                                               Pourquoi gaspiller  notre  Temps?

                                                                                    

amour pour Jésus.jpg

 

                                                                    La Mélancolie doucement

                                                               Reprend de mon cœur, possession

                                                               En écoutant  Beethoven, Schubert!

                                                              Je souffre, j' en veux à la terre entière !

 

                                                             Cela n' aurait jamais  dû, jamais

                                                                 Se passer  de  cette  façon...

                                                             Mon cœur  douloureux  pleurait

                                                             Déjà la disparition de mes parents!

 

                                                            Pourquoi ne l' as-tu pas compris ?

                                                             Pourquoi  t 'es-tu comporté en ennemi ?

                                                           Dès que nous avons été seuls tous les deux ,

                                                           La première Année, nous étions malheureux!

 

                                                           Je déteste la Jalousie, cette  maladie

                                                                  Dont tu étais déjà atteint

                                                            Avant de me connaître, c' est  certain !

                                                           J' en suis encore  si triste aujourd'hui !

 

                                                           Cette gangrène qui  te  minait

                                                         Tu ne me l' avais jamais montrée

                                                         Lorsque nous  nous sommes  fréquentés

                                                            Un court moment, à  Perpignan!

 

                                                          J' ai cru que pour moi, la porte s' ouvrait

                                                             Celle du Bonheur, et de la Paix !

                                                          L' Algérie sombrait dans la guerre

                                                         J' ai cru que la France serait ma Terre hospitalière ...

                                                                                  

bougainviller.jpg

 

                                                           Hélas, ni l' Amour, ni la Paix

                                                        Je ne les ai  trouvés dans ce Pays

                                                           Qui était ma lointaine Patrie

                                                         Où après l' Enfer, et ton Décès, je vis !

 

                                                      C' est la longue et terrible Maladie

                                                           Qui t' a diminué, emporté!

                                                       Tu as perdu ta verve effrontée, ton agressivité

                                                       N' ayant jamais à personne fait confiance !

 

                                                       Nous avons tous eu compassion

                                                     De toi, à te voir tellement changé

                                                      Sans défense, sans aucune  volonté....  

                                                      Nous en avons été peinés bouleversés !

 

                                                     Nous avons  tous  malgré nous

                                                           Assisté à ta déchéance...

                                                      Je t' avais heureusement  tout pardonné

                                                        Je n' étais plus dans la souffrance....

 

                                                     Tu prenais beaucoup de place à la maison

                                                      Tu parlais cru, en imposais aux enfants....

                                                     Ton absence se fait ressentir maintenant

                                                     Nous étions si habitués, à ton tempérament...

                                                                                    

arc en ciel 4.jpg

 

                                                   Avec les enfants, nous parlons de toi...

                                                  Évoquant les bons et les durs moments..

                                                 Ce qu' ensemble nous avons vécu  au fil des Ans..

                                                 Nous aurions pu être si heureux avec toi.....

 

                                                    J' écoute Hallelujah au violon

                                                    Mon cœur se serre plein d' émotion !

                                                   Je suis triste de ton Grand Départ 

                                                   En Christ Sauveur, je mets mon espoir !

 

                                                      Mélancolie ! Mélancolie !

                                                  Ô Dieu ! Je t' aime, je te prie

                                                  pour que dans Ton ciel de Gloire

                                                 Nous vivions tous dans Ta Victoire !

 

                                                                   Aimée  

 

 

                            

                                                        

18:41 Écrit par salomée dans Ma famille | Tags : epoux, coeur mélancolie, bonheur, amour, paix, enfer, décès | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique