UA-64808714-1 UA-64808714-1 (UA-64808714-1)
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/09/2017

Il meurt lentement...

Il meurt lentement

Celui qui ne voyage pas

Celui qui ne lit pas

Celui qui n' écoute pas de musique

Celui qui ne sait pas trouver

Grâce à ses yeux....

 

Il meurt lentement

Celui qui détruit son amour propre

Celui qui ne se laisse  jamais aider.

 

Il meurt lentement

Celui qui devient esclave de l' habitude

Refaisant tous les jours les mêmes chemins

Celui qui ne change jamais de repère

Ne se risque  jamais à changer la couleur de ses vêtements

Ou qui ne parle jamais à un inconnu.

 

Il meurt  lentement

Celui qui évite la passion

Et son tourbillon d' émotions,

Celles qui redonnent  la lumière dans les yeux

Et réparent les cœurs blessés.

 

Il meurt lentement

Celui qui ne change pas de cap

Lorsqu' il est malheureux

Celui qui ne prend pas de risque

Pour réaliser ses rêves

Celui qui, pas une seule fois dans sa vie

N' a fui les conseils sensés.

                                                                      

arc en ciel 4.jpg

 

Vis maintenant !

 

Risque-toi aujourd'hui !

Agis  tout de suite!

Ne te laisse  pas  mourir  lentement

Ne te prive pas d' être heureux !

 

  Pablo Neruda 

17:23 Écrit par salomée dans Poésies d' ailleurs | Lien permanent

08/11/2016

Charles Baudelaire -- Chant d' automne !

10:42 Écrit par salomée dans Poésie Française | Lien permanent

16/09/2015

Avec des mots.....

Avec des mots, rien que des mots

Pouvoir parler de ce voyage

De nos souffrances et des non dits,

Les lassitudes et les égarements.

 

Les mots soulagent et libèrent

Pour un moment.

Le désespoir se tient à distance

Penser à retenir le temps.

 

Avec des mots simples

Un baiser, un sourire

Garder l'espoir

Effacer le cauchemar du réel.

 

Rien que des mots

Avec votre regard vague et lointain

Vous avez pris un train

Il roule bien trop vite pour nous.

                                                                                    Françoise HUGUE

18:13 Écrit par salomée dans Poésie Française | Lien permanent

Encore un Poème...

APRES...

 

Lorsque bien des années auront passées

La marque indélébile de notre malheur

Ne sera pas effacée.

 

Je suis exsangue, de me retrouver

Dans le monde des vivants.

Après toutes ces années de cauchemar

A mon tour, il faut me retrouver.

 

Que de courage pour participer,

Ouvrir les yeux, admirer la nature,

Retrouver ses petits enfants

Quand tout n'était devenu que murmure

A fil du temps.....

 

Maintenant, après la détresse

Reste la tristesse.

Nous ne sommes plus deux

Mais le chemin continu

C'est la fin d'un enfer.

 

Une pensée pour toutes les familles

Frappées par le fléau qui à pourtant son nom.

Il faut garder espoir,

Un jour le soleil se lèvera

Et la Science trouvera.

                                                                                    Françoise HUGUE

18:10 Écrit par salomée dans Poésie Française | Lien permanent

Poème sur la terrible maladie

ALZHEIMER

 

A  ccueillir l'imprévisible

 ire dans les yeux ce qui ne se dit pas

Z  apper sur les moments douloureux

 umaniser l'espace pour apaiser l'angoisse

E  pier les petits cadeaux que donne la vie

I  nventer des outils pour rester dans l'échange

M  archer dans le désert mais sans quitter la route

E  spérer contre toute espérance

R  efaire chaque matin le premier pas du jour.

                                                                                     Vérène HEDRICH

 

18:09 Écrit par salomée dans Poésie Française | Lien permanent

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique